COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Premier Ministre Boris Johnson: « C’est l’humanité contre le virus »

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Premier ministre britannique a invité les pays à s’unir dans un « effort véritablement mondial » pour vaincre le coronavirus lors d’une conférence virtuelle internationale sur les promesses de dons en réponse au coronavirus aujourd’hui

·       La campagne de promesses de dons d’aujourd’hui marque le début d’une campagne internationale d’investissement d’un mois avant le Sommet mondial sur les vaccins qui sera organisé par le Royaume-Uni le 4 juin.

·       Le Royaume-Uni est déjà le plus grand donateur du fonds mondial pour trouver un vaccin contre le coronavirus

Le Premier ministre britannique Boris Johnson sera aujourd’hui (lundi 4 mai) le co-hôte d’une grande conférence virtuelle internationale pour faire avancer la course mondiale aux vaccins, aux traitements et aux tests contre les coronavirus – et a demandé aux autres pays d’intensifier leurs efforts et de travailler ensemble face au « défi commun le plus urgent de notre vie ».

L’appel à l’action du premier ministre a eu lieu lors de la Conférence internationale des donateurs à la riposte mondiale au coronavirus, organisée conjointement par le Royaume-Uni et huit autres pays et organisations.

Il a confirmé que le Royaume-Uni s’est engagé à verser 388 millions de livres sterling pour financer la recherche sur les vaccins, les tests et les traitements, ce qui fait partie d’un engagement plus important de 744 millions de livres sterling pour aider à mettre fin à la pandémie et soutenir l’économie mondiale.

Cela inclue 250 millions de livres sterling pour la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) pour la mise au point de vaccins contre le coronavirus – le plus important don de ce type fait par aucun autre pays.

Lors de la conférence, le premier ministre a déclaré:

« Pour gagner cette bataille, nous devons travailler ensemble pour construire un bouclier imperméable autour de tout notre peuple, et cela ne peut être réalisé qu’en développant et en produisant un vaccin en masse.

« Plus nous conjuguons nos efforts ensembles et partageons notre expertise, plus vite nos scientifiques réussiront. La course à la découverte du vaccin pour vaincre ce virus n’est pas une compétition entre pays, mais le défi partagé le plus urgent de notre vie.

« C’est l’humanité contre le virus – nous sommes dans le même bateau, et ensemble, nous l’emporterons. »

La secrétaire au Développement international, Anne-Marie Trevelyan, a déclaré :

« Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous parviendrons à prévenir les futures vagues d’infection et pourrons mettre fin à cette pandémie le plus rapidement possible.

« En renforçant les systèmes de santé des pays en développement et en s’efforçant de trouver un vaccin, le Royaume-Uni joue son rôle pour enrayer la propagation mondiale du coronavirus afin de sauver des vies partout et de protéger notre NHS. »

La lutte contre le coronavirus à l’échelle mondiale est essentielle pour empêcher une deuxième vague de réapparition du virus au Royaume-Uni, ce qui exercerait encore plus de pression sur le NHS. Il veillera également à ce que les vaccins, les traitements et les tests de diagnostic qui sauvent des vies soient disponibles le plus tôt possible.

Au Royaume-Uni, les travaux du développement de vaccins progressent au bon rythme – jeudi, l’Université d’Oxford et Astrazeneca ont annoncé un partenariat pour soutenir la fabrication à grande échelle et la distribution potentielle d’un vaccin actuellement mis à l’essai par l’université.

Le 4 juin, le Royaume-Uni accueillera le Sommet Global pour les Vaccins, qui réunira des pays et des organisations pour suivre l’exemple britannique en investissant dans le travail de GAVI, l’Alliance du vaccin.

La semaine dernière, la secrétaire au Développement international, Anne-Marie Trevelyan, a annoncé un engagement de fonds équivalant à 330 millions de livres par année au cours des cinq prochaines années pour GAVI. Cela aidera à immuniser 75 millions d’enfants dans les pays les plus pauvres du monde.

Notes aux éditeurs :

·       Le Royaume-Uni a fourni jusqu’à présent 744 millions de livres sterling d’aide britannique pour la riposte mondiale au coronavirus.

·       L’engagement d’aujourd’hui en faveur de l’objectif de 8 milliards de dollars comprend le soutien de 388 millions de livres britanniques précédemment annoncé pour de nouveaux vaccins, tests et traitements

·       250 millions de livres sterling à la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, la plus grande contribution de tous les pays, à ce fonds pour la recherche d’un vaccin contre le coronavirus.

·       40 millions de livres sterling pour soutenir le Global Therapeutics Accelerator, un fonds pour le développement rapide de traitements contre les coronavirus.

·       23 millions de livres sterling pour aider la Foundation for Innovative and New Diagnostics à développer des tests rapides pour le virus afin d’aider à identifier et à ralentir sa propagation.

·       75 millions de livres sterling pour la réponse des systèmes de santé critiques de l’Organisation mondiale de la Santé.

·       Le Royaume-Uni a également promis l’équivalent de 330 millions de livres par an au cours des cinq prochaines années à GAVI, l’Alliance du Vaccin.

·       Le Royaume-Uni est l’hôte du sommet d’aujourd’hui avec le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, la Norvège, l’Arabie saoudite et la Commission européenne.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *