Le vice-président de l’URD, professeur Salikou Sanogo, sur l’élection du président de l’Assemblée nationale : « Le parti a donné consigne de voter blanc »

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans le cadre de la session inaugurale de la VIe législature qui s’est tenue le lundi 11 mai 2020 au CICB, les députés élus sous les couleurs de l’URD, le principal parti de l’opposition malienne ont créé une surprise en votant pour Moussa Timbiné, le candidat de la majorité. Ce choix a suscité beaucoup de réactions du côté des militants, sympathisants et alliés du parti. Pour calmer la colère des militants, la direction de l’URD a annoncé que l’instruction donnée aux députés était de voter blanc.

Depuis ce processus de vote, le principal parti de l’opposition malienne a essuyé de nombreuses critiques émanant de ses militants, sympathisants et alliés qui ont qualifié le choix des députés de l’URD comme une trahison envers eux. Ces derniers ont manifesté clairement leur étonnement et leur mécontentement face au choix des députés de l’opposition de voter pour le candidat de la majorité dans le cadre de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale.  

Il a tenu à informer ses militants, sympathisants et alliés de sa position face à ce processus de vote. Le parti déclare qu’il n’a nullement demandé à ses élus de soutenir ou de voter pour un quelconque candidat. « Le parti a donné consigne à ses députés de voter blanc », annonce-t-il.

En effet, la Direction du parti sollicite ses militants et sympathisants de continuer à accompagner et à soutenir ses députés, afin qu’ils puissent accomplir les missions qui leur sont confiées. Tout en les rappelant que grâce à leurs efforts et leur détermination le parti ne cesse de montrer sa force. « Cette popularité incontestable qui s’est manifestée dans les urnes à l’occasion des élections législatives dans plusieurs localités, dont le District de Bamako a procuré un engouement réel qui doit nous servir de stimulant pour aller à la rencontre de plusieurs Maliens », déclare le parti.

En outre, le parti invite ses militants et sympathisants à l’acceptation de l’autre pour pouvoir restaurer un véritable espoir. Pour mieux gérer la situation actuelle du Mali, il faudrait la détermination et l’engagement réel et constant de tous les fils et toutes les filles du pays.

Par ailleurs, il s’est dit humblement ouvert aux critiques venant de ses militants, sympathisants et autres alliés pour mieux satisfaire et améliorer ce travail combien difficile à l’endroit des populations. Avant d’assurer qu’elle prendra toutes les dispositions nécessaires pour la consolidation et au développement des liens harmonieux avec ses élus.       

La direction de l’URD demande ensuite à tous ses militants et sympathisants de rester déterminés et mobilisés pour la libération très prochaine de l’honorable Soumaïla Cissé, président du parti enlevé depuis le 24 mars 2020. Tout en les exhortant d’associer pendant ce mois béni de Ramadan l’honorable Cissé à leurs prières afin qu’il recouvre très vite sa liberté, et rejoindre sa famille en bonne santé. 

Ibrahim Djitteye, stagiaire

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *