Lutte contre la pandémie du coronavirus : Le ministre Dr Diakité Aissata Kassa Traoré opte pour la prévention

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Dans le cadre de la mise en œuvre de la riposte nationale face à la pandémie du Covid-19, le ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré, a entrepris plusieurs activités au sein de son département à savoir la remise au Parlement des Enfants du Mali, des laves mains, des bavettes et des gels hydroalcooliques ; la diffusion des messages invitant les femmes à adopter les mesures barrières et à sursoir aux cérémonies sociales ; la remise des kits et du gel hydro alcoolique pour la pouponnière…

Par cette remise de laves mains, de bavettes et de gels hydro-alcooliques au Parlement des Enfants du Mali, la ministre voulait inviter la faitière des enfants du Mali, et au-delà, à tous les enfants, à observer strictement les mesures édictées par le Gouvernement en général, et le lavage des mains en particulier. Selon elle, il s’agit d’un geste simple, mais important et très efficace, dans la prévention de la maladie à coronavirus.

Aux femmes du Mali, il dira qu’à l’heure de la propagation du virus Covid-19 au Mali, les femmes leaders doivent jouer leur partition pour renforcer la résilience des populations pour la prévention de cette pandémie. C’est ainsi que la ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la famille, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré, a initié une rencontre d’information et de sensibilisation à l’endroit des femmes leaders de Koutiala.
A l’entame de ses propos lors de la cérémonie d’ouverture de ladite rencontre, elle a exhorté les femmes à prendre au sérieux les éléments d’information qui sont partagées car dit-elle « personne n’est à l’abri de cette maladie ». La rencontre a permis aux femmes des associations d’être renseignées davantage sur ce que c’est que le coronavirus, sa mode de transmission, ses symptômes etc.

Des kits et du gel hydro alcoolique pour la pouponnière

Dans le cadre du renforcement des services relevant de son département en matière de lutte contre la pandémie, le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, a rendu visite aux jeunes pensionnaires du Centre d’accueil et placement familial « Pouponnière » de Niamana. Elle a aussitôt expliqué être venue s’enquérir des conditions de vie des enfants de la Pouponnière. Elle a aussi insisté sur l’application des mesures barrières contre le coronavirus.
« L’objectif de cette visite est de voir si les mesures sont bien appliquées et les règles d’hygiène bien observées notamment le lavage des mains au savon et l’application du gel hydro alcoolique sur la main », a indiqué Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré. Elle a aussi instruit le respect strict de la distance réglementaire entre les berceaux. Et de poursuivre qu’aujourd’hui, la Pouponnière de Niamana accueille 14 enfants par salle. « Nous comptons intensifier les activités d’information, d’éducation et de sensibilisation sur la pandémie qui dépasse le cadre restreint de la santé », a laissé entendre Dr Aïssata Kassa Traoré.

Par ailleurs, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a fait savoir que la gestion de la pandémie se pose en véritable problème de développement. « Nous devons agir dans une synergie d’actions », a-t-elle lancé, avant de donner des consignes fermes, notamment l’interdiction des visites, la surveillance des enfants et l’application des règles d’hygiène ainsi que le respect de la distanciation. Selon elle, l’application stricte des règles d’hygiène pourra sauver notre pays.

Dr Aïssata Kassa Traoré n’est pas venue les mains vides. En effet, elle a apporté au personnel de la Pouponnière des kits de lavage des mains au savon et des cartons de gel hydro alcoolique.

La directrice de l’établissement d’accueil et de placement familial s’est réjouie de la visite de la ministre. Elle a demandé à tout son personnel de respecter les mesures prises par le gouvernement.

Les femmes en première ligne

Le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille équipe les groupements des femmes de médias de kits de lavage des mains, et les engage à intensifier les communications sur les mesures barrières en vue de freiner la propagation du Covid-19 dans notre pays.

En effet, les femmes ne comptent pas rester en marge de la lutte contre la pandémie de la maladie à coronavirus qui paralyse le quotidien des populations et empêche tout développement socio-sanitaire, économique du pays. Et pour contrer la pandémie du Covid-19, les femmes des médias ont bénéficié de l’accompagnement du ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. Ainsi, le ministre le Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré a remis aux associations des femmes de la presse un lot de kits de lavage de mains, des gels hydro-alcooliques. La cérémonie s’est tenue dans la salle de conférence dudit département en strict respect des mesures barrières.

Cette initiative du ministre, selon ses dires, relève des instructions des hautes autorités dans le cadre de la sensibilisation.  De par son geste, le ministre de la femme invite les professionnels des médias tous canaux confondus à relayer auprès de leurs auditeurs les messages portant sur les mesures barrières contre le Covid-19, le moyen de transmission de la maladie, les dispositifs préventifs au lot duquel on insiste sur le lavage des mains, le port du masque récemment recommandé par le Chef de l’Etat en plus d’autres instructions telles les non regroupement de plus de 50 personnes.

Pour le premier responsable du département de la femme, les médias jouent un rôle prépondérant dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 et les femmes des médias peuvent se relever être un leader dans la campagne de sensibilisation en cours pour freiner la pandémie du Covid-19.

Mama PAGA

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *