Montée en puissance des FAMa : Le Mouvement ATEM favorable à la démobilisation et l’insertion de ses hommes au sein de l’armée

Dans un communiqué, le mouvement d’autodéfense du centre ATEM a annoncé, le mercredi 5 janvier 2022, la démobilisation et l’insertion de ses hommes au sein de l’armée nationale conformément au processus de paix et réconciliation qui recommande la dissolution de tous les groupes d’auto-défenses.

Créés pour la plupart à cause de l’absence de l’autorité de l’État et des forces Armées et de défense et de sécurité, le Mouvement ATEM, présente au centre du Mali, plus précisément au pays Dogon a annoncé, mercredi 5 janvier 2022, la démobilisation et l’insertion de ses hommes au sein d l’armée nationale. Le mouvement ATEM associe cette décision aux récentes évolutions de la situation sécuritaire et du déploiement progressif des FAMa dans beaucoup de zones où elles étaient absentes. « Le mouvement Atem informe l’opinion nationale et internationale que suite aux récentes évolutions de la situation sécuritaire et du déploiement progressif des FAMa, il a décidé de la démobilisation et l’insertion de ses hommes au sein de l’armée nationale suite à plusieurs échanges avec la commission nationale du recrutement spéciale mise en place par le ministre de la défense et des anciens combattants » indique-t-il dans son communiqué. Au-delà de cette initiative, le mouvement a également invité les autres groupes d’auto-défenses à tout mettre en œuvre pour répondre à la demande du ministère de la défense dans le cadre d’une bonne gestion du phénomène de terrorisme. Le mouvement « réitère avec insistance aux autres groupes d’auto-défenses et autres mouvements à répondre à la demande du ministère de la défense afin de mieux structurer et coordonner la lutte contre le terrorisme » a-t-il précisé.

Par ailleurs, le mouvement n’a pas manqué de manifester sa préoccupation face à la menace d’insécurité alimentaire. « Le mouvement est vivement préoccupé par la crise alimentaire qui pointe à l’horizon suite à la mauvaise pluviométrie, invite les autorités et ses partenaires à prendre des mesures idoines afin d’éviter une crise supplémentaire aux populations déjà éprouvées » a-t-il indiqué tout en invitant les autorités maliennes et ses partenaires à prendre des dispositions « urgentes » et « utiles » pour les populations déplacées au-delà de celles en situation d’insécurité alimentaire.

En outre, il a félicité et remercié les légitimités traditionnelles dans leur démarche pour le dialogue intra et intercommunautaire entre toutes les communautés à laquelle d’ailleurs il s’était d’ailleurs inscrit depuis plusieurs années en tant que seul alternatif à la recherche d’une paix durable. « Cela a permis d’instaurer la confiance et d’atteindre des résultats probants dans plusieurs zones, permettant la libre circulation des personnes et de leurs biens, diminution drastique des attaques de villages et des civils, le retour de certaines populations déplacées, l’ouverture des routes et des foires à toutes communauté confondues » a-t-il rappelé.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.