NOUVEL AN : Le message du président de l’ASSEP, Bassidiki Touré !

Estimés Directeurs de Publication,

Je souhaite tout d’abord, à vous ainsi qu’à vos charmantes familles, bonne et heureuse année 2022. Que ce nouvel an apporte à vous et à vos entreprises de presse, succès, longévité, paix et surtout une quiétude financière pour l’éternité. Comme l’a rappelé notre Président commun, celui de la Maison mère, Bandiougou Dante, l’année qui vient de s’écouler nous a pris certaines vitrines de notre presse. Nous avons été écœurés et très attristés par ces pertes. Mais tout ce qu’Allah fait est bon. Prions pour le repos éternel de leur âme. Amina !

Comme vous le savez, l’année 2021 n’a pas été, du tout, bonne pour bon nombre de rédaction. La santé financière pour une industrie de presse budgétivore n’était pas à la hauteur. Cela est surtout dû à l’absence des contrats d’abonnements et de prestations dans la quasi-totalité des structures étatiques et privées. A cela s’ajoute, l’inexistence de l’aide à la presse depuis 2018. Tout ce qui prouve à suffisance, le mépris des autorités à accompagner la presse écrite qui se meurt à petit feu. Que faut-il alors faire face à ce tsunami ? Un sujet de réflexion très important qui sera mis sur la table après l’assemblée générale ordinaire de l’ASSEP. Une AG élective programmée courant premier trimestre 2022. Aussi au cours de l’AG, le bureau sortant soumettra à l’approbation des mandants des rapports d’activités et financier.

Chers Directeurs

L’ASSEP est l’une des importantes faîtières de la presse au Mali. C’est pourquoi nous devons tout faire pour garder cette place dans notre milieu. Nous devons s’apprécier mutuellement, s’entraider et se soutenir dans n’importe quelle situation. Nous devons tout faire pour parler le même langage afin de barrer la route à tous ceux et toutes celles qui ont pour ambition de détruire et de mépriser notre corporation. Comme dit un adage de chez nous ” quand le mur laisse des fissures, place aux margouillats”. Donc, prônons l’entente, la concorde et la cohésion entre hommes de média.

Chers confrères

L’occasion est bonne pour moi, de présenter à chacun d’entre vous, mes sincères excuses. Au cours de mon mandat à la tête l’ASSEP, s’il s’avère que j’ai offensé sciemment ou pas certains d’entre vous, je demande PARDON.

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2022 À TOUS !

Bassidiki Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.