ECO & FINANCEMEDIAS

Transfert d’argent au Mali : Sama money casse le prix du retrait jusqu’à 0,5%

Depuis quelques temps, le consommateur malien est de plus en plus réjouit de la réduction des tarifs des opérations mobile money. Le jeudi 3 mars, Sama money a encore cassé le prix de son retrait d’argent jusqu’à 0,5%, un des tarifs les plus bas au Mali.

Instigateur de la baisse des prix du transfert d’argent au Mali, Sama Money ne cesse de séduire la clientèle de par ces actions généreuses. Le jeudi 3 mars 2022, l’entreprise a annoncé une nouvelle réduction de ces tarifs de retrait d’argent. En plus du transfert et du dépôt qui sont à 0 FCFA, Sama Money vient de Casser à nouveau son prix de retrait à seulement 0, 5% jusqu’à 2 000 000 franc CFA. Une réduction qui place Sama Money parmi les services Mobile Money qui ont le plus bas tarif au Mali. En effet, Sama Money prélève de 1 à 99 999 CFA, 1% au frais de retrait; de 100 000 à 1 299 999 FCFA, 0,7%, 1 300 000 à 2 000 000, 0,5 % et seulement 1% au retrait international.

Il faut rappeler que pendant les 6 années qui ont précédé l’arrivée de Sama Money sur le marché malien, les frais de transfert demeuraient très élevés, en dépit des multiples protestations des consommateurs. Mais dès son lancement le 16 janvier 2020 avec un tarif de 40% moins cher que celui du marché et sans frais de transfert, une guerre de tarifs a tout de suite commencé dans le secteur du mobile Money au Mali. Le 15 avril 2021, Sama Money baisse son tarif jusqu’à 60% moins cher et encore 0, 7% le 6 septembre 2021, avec une grille tarifaire qui va pousser les concurrents à suivre la tendance de la baisse. « La concurrence ne pouvait que suivre cette lancée enclenchée par la fabuleuse Fintech local » a indiqué le PDG de Sama Money Daouda Coulibaly en invitant la population à accompagner cette entreprise qui fait souvent face à d’énormes défis à cause de son ambition. « Sama Money est une Fintech 100% malienne qui a développé une technologie digitale innovente de transfert rapide d’argent et de paiement de service et produits via le mobile » précise sieur Coulibaly en soulignant les valeurs qui la vendent mieux ses services à savoir : l’accessibilité en termes de technologie et du coût, l’inclusivité financière et la citoyenneté. En effet, Sama Money se veut une entreprise plus citoyenne. Acr, parallèlement à ces baisses spectaculaires, Sama Money se montre particulièrement soucieuse de préserver les revenus de ses partenaires distributeurs. « Sama Money a toujours su maintenir les commissions parmi les plus élevées du marchées à l’endroit des masters et des agents distributeurs » a rappelé le PDG. Car selon lui, il ne saurait y avoir de création de valeur sans création d’emplois. « Nous faisons de la création d’emploi, notre credo afin d’accompagner les autorités maliennes dans leurs efforts de réduction du chômage des jeunes » ajoute-t-il. A deux années de son lancement Sama Money est aujourd’hui, à 13 000 points de vente à travers le pays. Mais dans son programme 2022, Sama Money compte s’implanté sur beaucoup de localités du territoire national.

Car, au-delà du Mali, Sama Money est aussi à la conquête de l’Afrique avec un service financier digital unique, participant à l’inclusion financière des populations. C’est dans ce cadre qu’en 2021, l’entreprise malienne a annoncé son développement international avec l’ouverture d’une filiale en Côte d’Ivoire et en janvier 2022, au Burundi. Si la filiale de côte d’Ivoire a rencontré beaucoup de difficulté à cause de la crise sociopolitique que vit le Mali, celle de Burundi fait déjà « des miracles » à peine quelques mois après son lancement. « Autant de nouveaux challenges que nous devons relever afin de contribuer à nous rapprocher de notre objectif final qui est de doter l’Afrique d’un outil de paiement efficace, fiable et sécurisé. Un outil qui s’ancre dans les habitudes de nos concitoyens africains dont une large majorité demeure exclue du système bancaire traditionnel » souligne le premier responsable Daouda Coulibaly.

En plus de ses opérations de transfert d’argent, Sama money offre également à ses clients, la possibilité de payer leurs abonnements TV, d’acheter du carburant, de recharger les compteurs d’eau et d’électricité ou même de souscrire aux polices d’assurances gratuitement.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.