5ème de la pandémie de Covid-19 : Les États-Unis enregistrent plus d’un million de cas

Les États-Unis, confrontés à une inquiétante cinquième vague alimentée par le variant Omicron ont enregistré le lundi 3 janvier plus d’un million de cas de Covid-19, d’après le bilan l’Université Johns Hopkins dans son bilan. Un record mondial.

D’après le bilan de l’Université Johns Hopkins, les États-Unis ont enregistré plus d’un million de nouvelles contaminations par jour à cause de la cinquième vague liée au variant Omicron. Par ailleurs, le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, avait déclaré dimanche que la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux États-Unis suivait une courbe « presque verticale », rapporte nos confrères de l’Agence France Presse.

Depuis le début cette cinquième vague dans le pays, Omicron est désormais le variant dominant aux États-Unis et représentait environ 59% des nouveaux cas sur la semaine qui s’est achevée au 25 décembre, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Le principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire a indiqué espérer que la vague actuelle atteindrait son pic « après quelques semaines » avant de s’inverser, comme cela s’est passé en Afrique du Sud, rapporte AFP.

Selon le rapport de l’AFP, les taux de décès et d’hospitalisation aux États-Unis ont été beaucoup plus faibles ces dernières semaines que lors des précédentes poussées de Covid-19. Le nombre de décès enregistrés a diminué de 10 % d’une semaine sur l’autre avec 9 382 morts ces sept derniers jours.

L’Agence France Presse indique que le pays a enregistré 3,4 millions de cas ces sept derniers jours, soit une moyenne de 486 000 par jour avec un pic le 3 janvier, selon les données de l’Université Johns Hopkins. Avant de souligner que le record enregistré par les États-Unis lors des précédentes vagues était de 258 000 cas quotidiens, sur la semaine entre le 5 et le 11 janvier 2021.

Les États-Unis, le pays le plus endeuillé par la pandémie

Selon le bilan de l’université Johns Hopkins de mi-décembre 2021, Les États-Unis sont officiellement le pays le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19. En cette période, le pays a dépassé la barre de 800 000 de contaminations. Dakota du Nord ou l’Alaska. Environ 450 000 décès ont eu lieu en 2021, malgré des vaccins très efficaces ayant commencé à être autorisés à partir de décembre 2020, et largement disponibles au printemps 2021. Les États-Unis enregistrent actuellement en moyenne 1150 décès de la COVID-19 par jour, selon les chiffres des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Par ailleurs, environ 72% de la population américaine a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, moins que de nombreux pays, dont la France. Cependant, les experts ont exprimé dès le début du variant Omicron leur inquiétude qui représentait environ 3% des nouveaux cas dans le pays. En effet, l’Organisation mondiale de la santé – OMS avait averti en ce moment que le variant Omicron se propage à un rythme inédit sur la planète.

Ibrahim Djitteye avec AFP

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!