Implication des enfants maliens dans les conflits armés : Les États-Unis saluent les efforts récents en matière de prévention

Dans un communiqué publié en ce début de semaine, les États-Unis se sont félicités des actions récentes prises pour prévenir l’implication des enfants maliens dans les conflits armés. Aussi, ont-ils indiqué que cette récente étape démontre que le Mali avance dans la bonne direction.

Dans son document, l’Ambassade des États Unis au Mali a salué les progrès réalisés en matière de prévention des enfants soldats au Mali. « Les États-Unis félicitent les actions récentes prises pour prévenir l’implication des enfants maliens dans les conflits armés », a-t-on indiqué dans la déclaration qui précise que « l’accord récemment signé entre la Plateforme, une coalition de mouvements signataires, et les Nations Unies reflète bien l’engagement à protéger les enfants vulnérables d’être attirés dans les conflits armés ».

Pour l’Ambassade des États-Unis au Mali, ledit accord est la preuve de la reconnaissance que des mesures doivent être prises pour empêcher les enfants de devenir des victimes de l’insécurité à laquelle le Mali est confronté.

Au Mali, selon les États-Unis, il y a un consensus sur la nécessité de protéger les enfants dans les conflits armés. « Il est encourageant de constater un consensus croissant au Mali sur la nécessité de prendre des mesures concrètes pour remplir les obligations du Mali en matière de protection des enfants, à la fois en vertu de la loi malienne et conformément aux accords internationaux », indique la déclaration.  Selon les États-Unis, les rapports précédents du Représentant spécial des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés ont souligné l’urgence d’empêcher le recrutement de combattants mineurs, ainsi que l’utilisation d’enfants dans des rôles de soutien par l’armée ou les groupes armés. L’engagement des groupes armés dans la protection des enfants a également rassuré les États -Unis. « Nous sommes particulièrement rassurés par l’engagement de la Plateforme à faire respecter ces accords et à entreprendre des campagnes de sensibilisation pour assurer la protection adéquate des enfants. Nous nous réjouissons également du récent communiqué du Groupe d’Autodéfense Touareg d’Imghad (GATIA) qui promet des actions très claires pour empêcher l’utilisation et le recrutement d’enfants », a-t-on lu dans la déclaration.

Pour les États-Unis, les enfants du Mali auront un avenir plus radieux si toutes les parties continuent à faire des progrès positifs sur cette question. « La protection des enfants contre l’implication dans les conflits armés est un indicateur important du respect des droits de l’homme au Mali et cette récente étape démontre que le Mali avance dans la bonne direction », insistent les États-Unis.

Il faut rappeler que l’utilisation des enfants maliens dans les conflits armés fait partie des raisons avancées pour le blocage des avions.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *