Lutte contre la pandémie de coronavirus : Le laboratoire Denk pharma offre 250 kits de lavage des mains, d’une valeur de 4 millions de CFA, à l’ordre des médecins du Mali

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Afin de contribuer à l’effort du gouvernement dans la lutte contre la propagation du coronavirus, le laboratoire pharmaceutique Denk Pharma a offert au conseil régional de l’ordre des médecins du district de Bamako (CROM), le samedi 16 mai 2020, d’importants kits de protection. D’une valeur de quatre (4) millions de FCFA, ce don était essentiellement composé de kits de lavage des mains, de gels désinfectants, de gants et de masques chirurgicaux. C’était à Hamdalaye ACI 2000, au siège des ordres professionnels de la santé, sous la présidence de M. Yaya Waïgalo, représentant du gouverneur du district de Bamako.

Destinée aux promoteurs d’établissements privés sanitaires du district de Bamako, cette donation est la toute première manifestation des firmes pharmaceutiques du Mali dans la lutte contre cette pandémie de coronavirus. C’est pourquoi la cérémonie a réuni, en plus des représentants des différents ordres de médecins, le représentant du gouvernorat du district de Bamako, le représentant du Maire de la commune IV, le représentant du syndicat des médecins du Mali, le représentant de l’inspection de la santé, le représentant de l’association des médecins libéraux, etc.

Pour le représentant du laboratoire donateur, Denk Pharma, Dr Touré Khalil Joseph, ces outils sont indispensables dans la protection contre la pandémie du Coronavirus, d’où le sens de cette solidarité au côté des médecins libéraux.  Pour lui, ces kits ainsi offerts permettront de renforcer l’équipement de certaines structures sanitaires. Au-delà du don, le personnel du laboratoire Denk Pharma a fait une vibrante ovation à l’endroit du personnel soignant en guise de reconnaissance de l’effort dans ce combat contre la covid19. Tout en rassurant de l’accompagnement de Denk Pharma dans cette lutte contre la Covid19, Dr Touré a indiqué que d’autres actions sont en cours par le laboratoire.

À noter que Denk Pharma avait déjà entrepris des actions de prévention, au niveau des officines, notamment par le marquage au sol et la distribution d’étiquettes de prévention et le respect des gestes barrières.   Mais avant lui, le représentant du maire de la commune IV du district de Bamako, M. Modibo Keita avait tenu à remercier l’ensemble des partenaires techniques et financiers du gouvernement qui ne manquent d’initiatives pour appuyer le Mali dans la lutte contre la Covid19. 

Rassurant l’accompagnement de sa mairie, M. Keïta a exhorté la population à respecter les mesures barrières, seules conditions pour se protéger efficacement contre cette pandémie. 

Pour le président du Conseil régional de l’ordre des médecins du Mali, Dr Modibo Doumbia, en cette période difficile pour le Mali, cette action sera inscrite dans l’anal d’or du conseil régional de l’ordre des médecins du Mali : « Cette action est hautement symbolique et humanitaire ».

Pour interpeler le ministère de la Santé et ses partenaires, Dr Doumbia a rappelé les derniers chiffres de l’évolution de cette maladie au Mali avec 806 cas testés positifs, dont une vingtaine de personnels sociosanitaires, 455 guéris et 46 morts. Une évolution alarmante.

Très ému, le vice-président du conseil de l’ordre des médecins du Mali, Dr Diarra a indiqué que c’est pendant les périodes difficiles qu’on reconnait nos vrais amis. « Il est important de changer nos comportements », a indiqué pour sa part le représentant du syndicat des médecins du Mali, Dr Boubacar Niaré.

Le syndicaliste a lui aussi interpelé le gouvernement à déployer des moyens nécessaires pour ces « soldats sanitaires », afin de mieux faire face à la menace de la Covid19. En effet, il a regretté qu’un mois après l’apparition de la pandémie, ce soit maintenant que s’organisent les premières formations au niveau des centres de santé de référence et les CSCOM.

À le croire, les centres de santé de référence et les CSCOM constituent des premières portes d’entrée des malades. Si ces centres ne sont pas protégés, selon lui, il serait très difficile de venir à bout de cette pandémie.

Le représentant du gouverneur, M. Yaya Waïgalo, s’est réjoui de cette action qui s’inscrit, selon lui, dans la dynamique du ministère en charge de la santé en matière de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Tout en renouvelant un hommage mérité aux personnels soignants pour leur disponibilité, leur dévouement et leur engagement pour la cause commune, le président du conseil régional de l’ordre des médecins du district de Bamako, Dr Doumbia a souligné que le constat est très amer dans les hôpitaux, d’où un déficit constant en matériels médicaux notamment en équipements de protection individuelle, en respirateurs et en moniteurs.

Par ailleurs, pour distribuer ces kits aux milliers de structures de santé privées, le choix s’est fait en fonction des 250 premières qui fournissent régulièrement, des rapports comme le demandent les textes. Cela pour encourager celles qui trainent le pas à redoubler encore d’efforts, en référence à cet adage qui dit que « récompenser le mérite revient à corriger l’insuffisance ».  

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *