« Mali, Pouvoir de la démocratie chiffonnée », un livre pour comprendre les maux de la démocratie malienne

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

« Mali, Pouvoir de la démocratie chiffonnée » est un essai politique composé de plus de 300 pages. Cet ouvrage subdivisé en quatre parties, avec chacune des chapitres, est écrit par Yachim Yacouba Maiga et édité par les éditions La Sahélienne Mali.

De la chute de Moussa Traoré en mars 1991, en passant par l’avènement de la démocratie, les différentes rébellions, le coup d’État militaire de 2012, cet ouvrage est une véritable collection mémoire de la« démocratie à la malienne ».

« Il n’y a pas d’effet sans cause », dit-on couramment chez nous, ou encore on ne peut espérer soigner un mal tant que nous ne réussirons pas à découvrir la cause. Ce travail de détermination de la cause des maux dont souffre le Mali est ce à quoi se livre Yachim Yacouba Maiga.

Commençant l’aventure par l’avènement du multipartisme par la chute de la dictature de Moussa Traoré, l’auteur fait comprendre que les espoirs des Maliens ont été déçus. À l’en croire, l’arrivée de ce multipartisme avait suscité beaucoup d’espoirs chez les Maliens. Mais hélas, cela a été le début « du népotisme, de la corruption de la mauvaise gouvernance », etc.

En véritable historien maitrisant le terrain des événements de son pays, Yachim Yacouba Maiga fait porter le chapeau de tous les maux de cette démocratie malienne à Alpha Oumar Konaré, premier président démocratiquement élu du pays. Durant ces deux mandats, les questions sociales, politiques ont été plus que tendues dans le pays, indique-t-il. M. Maiga explique que les grèves intempestives des élèves et étudiants, les contestations des élections… ont été les grandes lignes qui ont marqué ce régime d’Alpha Oumar Konaré.  

Aucun problème du Mali n’échappe à l’auteur de ce livre. « Le Bâtisseur de la démocratie » malienne, Amadou Toumani Touré, est vu comme celui qui a continué le « parricide de la démocratie » entamé par Alpha Oumar Konaré. Selon l’auteur, l’enseignement a été mis à plat durant son mandat.

« Mali, Pouvoir de la démocratie chiffonnée » est une œuvre très dense qui analyse à la loupe les causes des différents maux dont souffre le Mali. De façon simple et documentée, l’auteur passe en revue la crise sécuritaire malienne en y évoquant les différents facteurs qui l’ont nourri depuis les années 2006 jusqu’au coup d’État militaire de 2012, et par ricochet à l’avènement d’Ibrahim Boubacar Kéita.

Cet essai politique est une véritable collection mémoire. En véritable pédagogue, l’auteur ne se contente nullement de tirer à boulets rouges sur les différents chefs d’État qui se sont succédé à la tête du pays. Il fait également des propositions pour la renaissance de cette démocratie ratée.

À noter que Yachim Yacouba Maiga, qui se considère comme l’un des acteurs principaux de l’avènement de la démocratie, est un fonctionnaire, en fonction aux Nations Unies depuis 2005. Il est natif d’Ansongo dans la région de Gao. Cet ouvrage est son premier essai politique.

Fousseni Togola, Ibrahim Djitteye, Stagiaire

Source : LE PAYS

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *