RENTREE POLITIQUE DE LA FEDERATION DE BAMAKO : L’URD sonne la (re) mobilisation

L’Union pour la République et la Démocratie (URD) à travers la Fédération URD de Bamako a tenu, le samedi 03 avril dernier, sa première rentrée politique à Bamako au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah. Cette rentrée politique de l’URD est la première activité politique après le décès de son fondateur, l’honorable Soumaïla Cissé.

Dans son discours, le président de la fédération de Bamako, Samuel Diarra,  affirme que  cette forte mobilisation dénote de l’état santé de l’URD, avant d’inviter la salle d’observer une minute de silence à la mémoire du feu Soumaïla Cissé ». Selon lui, l’URD doit relever les défis du moment, le parti du poignet des mains doit garder sa suprématie au Mali : « Nous sommes l’URD, et nous allons faire aboutir les projets et les visions de l’honorable Soumaïla Cissé… ».

Samuel Diarra a aussi souligné que la Fédération URD de Bamako a décidé d’organiser cette rentrée politique pour appeler les militants de l’URD à relever la tête, même en ayant toujours les larmes aux yeux, pour aller de l’avant et cela, dans le sillage de la voie tracée par le Président Soumaïla Cissé. «Au sortir des élections communales de 2016, l’URD a obtenu 47 conseillers communaux dans le District de Bamako, dont un Maire. Ce résultat progressif et satisfaisant, malgré notre appartenance à l’opposition durant les 7 dernières années, a été consolidé en 2020 à l’occasion des élections législatives à l’issue desquelles, l’URD s’est classée en réalité première force politique de Bamako n’eut été l’arrêt controversé de Manassa et son équipe, je veux dire la fameuse cour constitutionnelle d’alors », a-t-il indiqué.

Pour le Président de la Fédération URD de Bamako la situation actuelle du Mali requiert la détermination et l’engagement sincère et loyal de toutes et de tous pour renforcer le parti et pour sauver la nation.

Le 1er vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo déclare : « L’enlèvement terroriste le 25 mars 2020, puis la disparition brutale en décembre dernier de l’Honorable Soumaïla Cissé, nous ont juste fait réaliser que nous sommes plus qu’une Force montante ; que dis-je, nous sommes une Force accomplie aujourd’hui ! Nous sommes sur la voie de la consécration pour sauver le Mali et réaliser le bonheur tant espéré des Maliennes et des Maliens ». M. Sanogo ajoute : « L’URD est une référence politique de vision, de combat, d’engagement patriotique, de défense de la démocratie et de restauration de l’espoir, et qui a vocation à conquérir et à assumer la conduite de la destinée de la Nation malienne ». Le 1er vice-président du parti conclu en ces termes : « Conscients de notre vocation de force démocratique et républicaine dotée d’une Vision, d’un Projet de société et des moyens de les réaliser, l’URD mène actuellement une réflexion holistique et résolue pour diagnostiquer le potentiel du Parti dans l’environnement politique national afin d’identifier les nouveaux objectifs, les stratégies et les actions de conquête et d’exercice du pouvoir par les voies démocratiques et légales. Oui, l’URD aura Son candidat à la prochaine élection présidentielle, un candidat issu de ses rangs ! Pour faire court, un candidat Militant URD qui portera les couleurs Vert-Blanc du Parti ! De même, l’URD prendra part à tous les autres scrutins électoraux : élections législatives, voire sénatoriales sur le territoire national et dans la Diaspora le cas échéant, les élections régionales, locales et communales, et ce, conformément aux principes et règles édictés par les textes du Parti. Alors, Chères Militantes et Chers Militants, à vos marques pour un engagement renouvelé ! ».

Mohamed Sylla

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *