Victimes des manifestions du 10,11 et 12 juillet 2020 : Le Comité stratégique du M5-RFP se rappelle !

A l’occasion de la commémoration de l’anniversaire des jeunes tombés les 10,11 et 12 juillet 2020 pendant la lutte du Mouvement du 5 juin- Rassemblement des Forces Patriotiques( M5-RFP), le comité stratégique dudit mouvement a organisé un point de presse , le samedi 10 juillet  dans la cour de Bittar à Sogoniko ,pour partager des informations sur la commémoration de ces journées noires. C’était en présence de plusieurs ténors du mouvement et des membres du Conseil National de la Transition (CNT).

Les 10, 11,12 juillet 2020, il y a un an de cela, le monde entier a constaté avec une grande stupéfaction la répression sanglante et sauvage perpétrée par les forces de l’ordre contre les manifestants pacifistes à mains nues à Bamako ayant fait plusieurs morts et de nombreux blessés. Avant ces exactions, des faits similaires se sont produits  respectivement à Sikasso et à Kayes. Ces personnes ont donné leur sang pour le changement.

Pour Mme Sy Kadiatou Sow (vice-présidente du comité stratégique du M5-RFP), c’est un devoir de mémoire et de gratitude vis à vis de ceux qui ont perdu la vie ou leur intégrité physique (des blessés) de commémorer ces  journées noires. Il s’agit aussi de voir ensemble comment faire encore que l’espoir du peuple malien demeure vivace dans le combat mené par le M5-RFP pour un Mali nouveau. « C’est le moment où nous lançons un appel à mobilisation générale de tous les Maliens et Maliennes au chevet de notre patrimoine commun, le Mali notre patrie. Cette mobilisation, nous la voulons par un soutien franc à la transition en cours. Ce soutien, c’est aussi une détermination, une vigilance à tout instant, le regard visé sur les objectifs pour lesquels ces victimes ont perdu la vie », a-t-elle indiqué.

Dans un exposé liminaire  lu  par Modibo Kadjoké, le comité stratégique a exposé le programme de la commémoration. Un programme qui comprend en plus de ce point de presse, l’organisation avec certaines associations d’une journée de dons de sang, d’une conférence débats, d’une cérémonie de lecture du Coran et de sacrifices, des visites aux familles des victimes et d’une cérémonie de recueillement au cimetière.

A noter qu’après la répression de certains manifestations qui ont conduit à la perte des vies humaines, le M5-RFP  a appelé la communauté internationale à ouvrir une enquête indépendante sur les exactions perpétrées contre les paisibles citoyens pour que les auteurs et complices soient traduits devant la justice.

Le M5-RFP invite tous les victimes qui n’ont pas encore déposé les pièces justificatives de leur situation, (notamment la production de certificats de décès, de jugement d’hérédité s’agissant des personnes décédées  et les certificats des blessés) de les communiquer au comité stratégique du M5-RFP le plus tôt que possible.

Le comité stratégique du M5 a tenu à rassurer les familles des victimes et tout le peuple malien que le sacrifice des martyrs ne sera pas vain.et, la meilleure façon d’honorer pour l’éternité leur mémoire est de poursuivre le combat jusqu’à l’atteinte des objectifs de ce mouvement.

Pour le  porte-parole des représentants  du CNT, Mohamed Ousmane, c’est une obligation pour eux de s’associer au M5 pour la commémoration de ces journées, un moment de pensée et de communion pour les martyrs. «Je peux vous assurer au nom du président du CNT, le Colonel Malick Diaw que la question des victimes demeure à l’instant une des préoccupations majeures au sein du CNT afin qu’une réponse légale puisse être trouvée à la hauteur de leur justice et des dommages causés », a-t-il confié.

A noter que beaucoup d’associations et mouvements, qui avaient quitté le M5-RFP, notamment la CMAS de Mahmoud Dicko étaient présents à cette rencontre.

Adama Tounkara (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *