Visite au Bureau du Vérificateur Général (BVG) : Le soutien du Premier ministre, Dr Choguel Kokala MAIGA, à la lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à la tête d’une délégation, a rendu visite au Vérificateur Général. Dans ses mots de bienvenue, Monsieur le Vérificateur Général a indiqué que la présence du Dr Choguel Kokala Maïga en ces lieux est le témoignage de l’intérêt que le Gouvernement porte aux travaux du BVG et la place que celui-ci accorde au contrôle de la gestion des fonds publics et la promotion d’une meilleure gouvernance économique et financière.

Rappelant sa vision stratégique qui consiste à procéder à une plus grande ouverture et une meilleure collaboration avec l’ensemble des parties prenantes du BVG dont l’administration centrale et les autorités judiciaires, M. Samba Alhamdou BABY a mis l’accent sur la disponibilité du BVG à accompagner le Gouvernement dans la lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière. Il a également noté certaines préoccupations majeures du Bureau, au nombre desquels, on peut citer le retard constaté dans l’adoption du projet de relecture de la loi instituant le Vérificateur Général, l’insuffisance des équipes de vérification, la nécessité de revaloriser les traitements du personnel qui n’ont pas connu d’évolution depuis 2004.

En retour, Monsieur le Premier Ministre a souligné que la mauvaise gouvernance et la corruption ont atteint le cœur de l’Etat, et particulièrement ses deux organes vitaux : le système de sécurité et l’Ecole. Le système de sécurité constitue, à ses yeux, « la colonne vertébrale » de notre Nation. Car, « sans sécurité, il n’y pas de vie ! », a-t-il proclamé. L’école qui est « le cerveau » de notre nation, est, elle-aussi, atteinte et désorganisée à cause de la mauvaise gestion, a-t-il ajouté.

C’est pourquoi, dira-t-il : « La lutte contre la corruption et la délinquance financière fait partie des engagements forts de SEM. le Président de la Transition. Ces engagements, nous les endossons en tant que gouvernement. C’est vous dire que nous sommes résolument engagés et déterminés, le gouvernement et nous-mêmes, à lutter de façon implacable contre ce fléau et, cela, à tous les niveaux. Je sais que les maillons essentiels de notre système de riposte contre ce fléau sont les services de contrôle de l’Etat dont le BVG occupe une place de choix. C’est pourquoi, au nom du Chef de l’Etat et de l’ensemble du gouvernement, mes propos doivent être perçus comme un message de total soutien et d’appui constant du gouvernement malien qui est engagé dans le sens de mettre le BVG en confiance pour qu’il puisse faire son travail en toute indépendance pour le bien de notre peuple. Notre peuple vous observe et place toute sa confiance en vous. Soyeux assuré, Monsieur le Vérificateur Général, que le gouvernement œuvrera promptement à prendre les dispositions pour vous satisfaire dans la mesure de ses possibilités ».

La cérémonie s’est terminée par la visite des locaux et une photo de famille.

C.Com. du BVG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *