COMMUNIQUEMEDIAS

37 terroristes neutralisés, 44 autres suspects interpelés du 10 au 22 Février 2023 : Tout sera mis en œuvre pour débusquer les auteurs et complices des attaques de Kani-Bozon et de Kimparana

Dans un communiqué publié le 24 février 2023, la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées Dirpa, a fait état des opérations FAMa entre le 10 février au 24 février 2023. Une occasion également mis à profit pour rassurer l’opinion publique que tout sera mis en œuvre pour débusquer les auteurs et complices des attaques de Kani-Bozon et de Kimparana survenues quelques plutôt. Le bilan donné par le communiqué fait état de 05 sanctuaires terroristes détruits, 37 terroristes neutralisés, 44 autres suspects interpellés et plusieurs quantités matériels saisies ou détruites par les FAMa entre 10 février et 24 février 2023.

Les Forces Armées Maliennes (FAM) continuent de maintenir la pression sur les Groupes Armés Terroristes (GAT) partout sur le territoire national. Sur la base de renseignements spécifiques, les FAMa traquent et détruisent les terroristes jusque dans leurs derniers retranchements. En effet, l’état-major général des armées a donné le bilan de ses dernières opérations anti-terroristes sur l’ensemble du territoire national. On note, entre autres, 05 sanctuaires terroristes détruits, 37 terroristes neutralisés, 44 autres suspects interpellés ainsi que plusieurs quantités de matériels saisies ou détruites.

Selon l’Etat-major général des armées, ce bilan élogieux a été obtenu au cours de 11 opérations aéroportées sur les localités de Baye dans le secteur de Bankass, Goudjiguiré dans le secteur de Guiré, Douma dans le secteur de Douentza, Koa dans le secteur de Djenné, Kori, Kéra, Nouh-bozo, Parandaga tous dans le secteur de Tenenkou ; 20 missions de reconnaissances offensives dans les différentes zones: Baye, Niono, Goudjiguiré, Bourem, Macina, Djondjori, Kori-kori dans le Secteurs de Bandiagara, Tileye dans le secteur de Bandiagara, Tébi-toumbo dans le secteur de Douentza, Léléhoye dans le secteur d’Ansongo, Serman dans le secteur de Boni, secteur de Tenenkou et Djenné; 07 frappes aériennes avec les MI-24, L-39, Super Tucano, et Drones ; Des surveillances de drones dans plusieurs secteurs.

En plus du bilan humain, ces opérations également permis, selon l’état-major, la récupération de 26 AK-47, des chargeurs, une importante quantité de munitions, des matériels de fabrication d’EEI, des moyens de communication et divers matériels; la destruction de 02 Pick-up, 31 motos, 07 Engins Explosifs Improvisés.

Malgré ces résultats notoires, il faut souligner que les Groupes Armés Terroristes continuent de divertir, voire réussir des actions isolées contres des populations civiles dans localités ciblées.

C’est dans ce cadre que dans l’après-midi du jeudi 23 février 2023, une attaque terroriste perpétrée contre le village de Kani Bonzon, cercle de Bankass, région de Bandiagara) a occasionné un triste bilan de 12 morts, 3 blessés ; des maisons, motos, greniers calcinés et des centaines d’animaux emportés à Kani Bonzon, cercle de Bankass, région de Bandiagara en plus d’une autre à Kimparana, dans la localité de San, à Ségou.

En réaction, l’état-major général des armées a rassuré de tout mettre en œuvre pour débusquer tous les auteurs et complices de ces attaques barbares et lâches.

Selon le même communiqué, ces opérations ont également permis, la récupération de 49 sacs de 100Kg et 04 sacs de 50Kg de riz qui étaient tous soutirés aux populations comme zakat par les terroristes dans les secteurs de Léléhoye.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.